Thérèse (Tizou) PEREZ-ROUX

 

Photo Thérèse (Tizou) PEREZ-ROUX

Statut : Professeure des Universités (CNU 70)

Directrice adjointe du LIRDEF EA3749 : Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches en Didactique Education et Formation

Coordonnées institutionnelles

UFR6-Département Sciences de l’Education
Université Paul Valéry-Montpellier 3
Route de Mende
34199 Montpellier Cedex 5
Bureau B107, Bâtiment Joel Bousquet
Tél : 0467142539
Therese.perez-roux@univ-montp3.fr

Equipe Travail Formation & Développement (TFD), axe 2 : Mutations, identités professionnelles, professionnalisation (responsable)

(dernière mise à jour de cette fiche le 3/10/2017)

1. Thématiques de recherche

Identité(s) professionnelle(s) et rapport au métier des acteurs de l’enseignement, de l’éducation et de la formation

Professionnalisation, formation et insertion des enseignants dans différents secteurs (monde scolaire, artistique, sportif, para-médical) 

Etude des dynamiques identitaires dans les moments de transitions professionnelles désirées/contraintes.

Accompagnement des transitions : recherches collaboratives chercheurs-praticiens et effets en termes de développement professionnel.

Mots/concepts clés : identité professionnelle et rapport au métier, transitions professionnelles, professionnalisation, formation, dispositifs, accompagnement

2. Recherches en cours

La formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes et la réforme des études de 2015 : quelles incidences sur l’activité et la professionnalité des enseignants ?
Responsable scientifique : T.Perez-Roux.
Chercheur-e-s impliqué-e-s : Eric Maleyrot (MCF 70ème), Charlotte Pourcelot (ATER 70ème), Pierre Hébrard (chercheur associé), David Cross (MCF, LIRDEF-ERES, 70ième), Valérie Munier (HDR, LIRDEF-Eres, 28ième, Frédéric Torterat (Pr, LIRDEF-Alfa, 7ième), Nathalie Auger (Pr, PRAXILING, 7ième) Anne Piloti (docteure 70ième, laboratoire EMA, Cergy).
Début : janvier 2016. Fin prévue 2018.
Financement contrat LIRDEF-IFMK + AAP ESPE : 9580 €.

Comme pour d’autres professions para-médicales (infirmières en 2009, pédicures podologues en 2012) la réforme de la formation des masseurs –kinésithérapeutes a été mise en place en septembre 2015. Cette réforme vise à favoriser la démarche réflexive, l’approche par problèmes et à intégrer dans le cursus une réelle dimension universitaire. Derrière la revalorisation du diplôme, se dessinent de nombreuses tensions, notamment entre universitarisation et professionnalisation. Dans un premier temps, à partir d’analyse des textes cadre (référentiels), de focus groupes conduits avec des professionnels, nous cherchons à repérer les  transformations d’ordre structurel, organisationnel, individuel et collectif et les formes d’appropriation des différents acteurs concernés par ces évolutions (enseignants en centre de formation, tuteurs de stage, équipe de direction, étudiants).

Identité professionnelle et rapport à l'activité des enseignants de judo en France (IPRADEJU).
Responsable scientifique : T.Perez-Roux.
Chercheur-e-s impliqué-e-s : Florence Cassignol (MCF 16ème), Jacqueline Papet (MCF 16ème), Philippe Gabriel (MCF 70ème), Sylvie Perez (MCF 74ème).
Début : janvier 2015- fin 2017.

L’étude s’intéresse aux parcours (vécu sportif, formation, diplômes, etc.) des enseignants de judo, aux raisons de leur implication auprès des jeunes et à la manière dont ils se positionnent par rapport aux enjeux éducatifs/sportifs de leur mission. Elle se donne pour objet de mieux comprendre la manière dont ces enseignants s’engagent dans leur activité, en (re)définissent les contours en fonction des contextes d’intervention, du rapport aux jeunes qu’ils forment et des valeurs qu’ils défendent. Il s’agit enfin de saisir les questions de légitimité et les formes de reconnaissance qui organisent ou perturbent le sens de leur travail.

Accompagnement à la professionnalisation des Artistes équestres : Formation ARtistes EQuestres (FArtEq).
Responsables scientifiques : Thérèse Perez-Roux & Guillaume Azema.
Chercheurs impliqués : E. Maleyrot (MCF 70ième), S. Perez (74ième), M. Secheppet (doctorante), AM. Mottaz (doctorante), R. Etienne (Pr émérite)(2017- 2020).
Projet européen LEADER, financement 82180 €.

Partant du principe qu’une formation doit à la fois répondre à des exigences institutionnelles, professionnelles, économiques, etc. et aux attentes et besoins des acteurs auxquels elle est destinée (qui connaissent particulièrement bien les réalités de l’exercice de leur métier), l’étude FArtEq vise : (a) la compréhension des mondes, des trajectoires identitaires et/ou de l’activité d’artistes équestres et d’artistes équestres en formation, et (b) le montage d’une formation innovante les concernant, mais encore, sur deux ans, la construction continuée dans l’usage de cette formation. Elle prend appui sur deux programmes de recherche : l’un organisé autour des dynamiques identitaires d’acteurs de différents milieux professionnels (Kaddouri, 2006) et mobilisant une entrée sociologique à visée compréhensive ; l’autre, empirique et technologique dit du « cours d’action » (Theureau 2006, 2015).

Analyse de l’activité d’apprentissage dans un environnement de formation simulateur et réel : le cas du menage d’attelage à 1 ou 4 chevaux.
Projet OPTIMATTPRO financé par l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation.
Responsable scientifique : Serge Leblanc. Recherche financée.
Chercheurs impliqués : Guillaume Azéma, Pierre Imbert, Sylvie Pérez, Thérèse Perez-Roux, Mélanie Secheppet (thèse financée) (2016-2019).

La recherche s’inscrit dans un contexte de restructuration des Haras de France qui a « imposé » aux professionnels des reconversions professionnelles vers le secteur de la formation. Notre contribution vise à comprendre la manière dont ces formateurs, au regard de leur parcours professionnel et des différents contextes traversés, donnent du sens à ce qu’ils faisaient, à ce qu’ils font et/ou à ce qu’ils sont amenés à transformer dans le cadre d’une réingénierie de la formation. Dans cette perspective, l’étude devrait permettre de repérer les leviers et les obstacles à une transformation des pratiques de formation. Les changements confrontent les acteurs à des épreuves à surmonter, qui viennent bousculer les logiques antérieures. Il s’agit ici de les mettre en lumière pour mieux accompagner le processus de réingénierie de la formation et les acteurs invités à le faire vivre. Cette approche contribue ainsi, avec d’autres développées au sein de l’équipe de chercheur-e-s, à concevoir des dispositifs d’accompagnement des formateurs dans ces moments de transition professionnelle dans le but de favoriser une culture de formation partagée.

3. Publications scientifiques (sélection) 

Ouvrages (3)

Coordination de numéros thématiques (revues ACL) (5)

Articles (2)

  • .Perez-Roux, T & Lanéelle, X. (2015). Pluralité des ressources pour l’action dans les processus de transition formation-emploi chez les enseignants du secondaire. Les Sciences de l’Education pour l’Ere Nouvelle, 48(4), 17-40. https://www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2015-4-p-17.htm
  • Perez-Roux, T. (2017, à paraître septembre). Du retour en formation au retour en emploi : tensions et réappropriations. Education permanente, 212.

Renvoi à la fiche complète du chercheur (site LIRDEF, en ligne)

http://lirdef.edu.umontpellier.fr/equipes/files/2016/06/CV-publications_Perez-Roux-LIRDEF_juin-2016.pdf

4. Perspectives et ouvertures (projets, etc.)

Implication (via FArtEq) dans la dynamique scientifique de l’UPV à travers les projets du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA.III)